Une déco zen et nature pour se sentir bien chez soi

En période de confinement, on a encore plus besoin de se sentir bien chez soi que d’habitude. La décoration zen et nature permet d’aménager son intérieur pour favoriser le bien-être. Une occasion unique de profiter de l’isolement pour se ressourcer ! Découvrez nos astuces pour transformer votre maison en intérieur zen.

Désencombrer, pour alléger l’espace

Si les intérieurs japonais sont minimalistes, ce n’est pas un hasard. Dans la philosophie zen, le désordre empêche la sérénité. Pour favoriser le bien-être, il est donc nécessaire de commencer par mettre de l’ordre dans la maison. D’ailleurs, pourquoi ne pas profiter d’être confiné pour procéder au grand nettoyage de printemps ?

Pour un intérieur zen, on privilégie la circulation entre les meubles en les espaçant si possible de 60 cm. On désencombre au maximum les sols et on range le plus possible de choses dans de jolis paniers en osier ou des boîtes en bois. L’idée, c’est d’alléger visuellement l’espace, surtout si votre intérieur dispose d’une petite surface. Vous pouvez vous inspirer des principes du Feng-Shui pour disposer vos meubles dans la maison.

Choisir des tons clairs pour une déco intérieure zen et nature

Le blanc symbolise la pureté et il est donc la base d’un intérieur zen. On le marie avec des teintes douces, principalement du vert et du bleu pour rappeler l’eau, le ciel et la forêt. Les nuances douces ou pastel favorisent l’apaisement et le repos, elles sont d’autant plus conseillées dans les chambres.

On conseille d’éviter les couleurs vives, surtout si les pièces sont de petites dimensions, mais on peut apporter quelques touches de teintes plus foncées avec des coussins, des pots ou une housse de fauteuil.

Préférer les matières brutes et naturelles

Un intérieur zen chaleureux fait la part belle au bois, que l’on choisit de préférence dans des tons clairs. Sinon, des essences exotiques comme le teck ou le manguier peuvent aussi convenir. Dans une déco zen, le bois est sans fioritures, comme les autres matériaux, afin de privilégier l’aspect naturel des matières.

On choisit du linge de lit en lin ou en percale de coton et on dispose sur les canapés en cuir des coussins en laine ou en velours. On peut y ajouter des pots en terre cuite, des paniers en osier ou des fauteuils en rotin. De plus, toutes ces matières ont l’avantage d’absorber le son, ce qui favorise un environnement serein. L’acoustique est un principe clé de la déco zen, car les vibrations jouent un grand rôle dans le bien-être.

Mettre son intérieur au vert

L’autre constante de la déco d’un intérieur zen, c’est la verdure. Les jardins japonais sont célèbres pour leur ordonnancement reposant propice à la méditation. On choisit des pots en matériaux bruts (terre cuite, poterie…) ou en métal comme le bronze. On y plante du ginseng, de l’astragale ou du rhodiola. Ces espèces ont la particularité d’être adaptogènes, c’est-à-dire qu’elles aident le corps à supporter le stress et favorisent la concentration. On peut donc en mettre aussi dans les chambres, hors de portée des enfants s’ils sont petits.

Les suspensions végétales et les tableaux de verdure sont aussi du plus bel effet. Enfin, un arbuste d’intérieur comme un ficus ou un dracaena peut apporter une touche exotique au séjour. Attention à ne pas trop accumuler, la déco zen préfère le minimalisme !

Apporter de l’eau et de la lumière

L’eau est essentielle dans le cycle naturel et donc pour la philosophie zen. Pour retrouver ses bénéfices dans la maison, on peut poser une fontaine ou un bassin miniature sur une étagère ou un coin de buffet du salon. Le bruit caractéristique de mini-cascade aura des vertus apaisantes inégalables.

Côté lumière, on privilégie la lumière naturelle : on libère l’espace devant les fenêtres et on désencombre les vitrages pour laisser entrer le plus possible le jour. Si l’ouverture est en vis-à-vis, on opte pour des voilages légers et translucides. En revanche, le soir venu, on préfère une ambiance tamisée grâce à des luminaires dotés d’ampoules aux tonalités chaudes. On peut aussi allumer des bougies parfumées ou des lampes à huiles essentielles pour envelopper toute la maison de sérénité. En effet, les odeurs ont également une grande importance dans un intérieur zen.

Se sentir bien chez soi quand on a aménagé son intérieur selon les principes de la déco zen est donc particulièrement simple. De l’ordre, des matières naturelles, des tons clairs, des plantes, de l’eau et de la lumière, voilà la recette infaillible d’un intérieur zen et chaleureux.