Les normes du mobilier de bureau : ce qu’il faut savoir

Vous souhaitez aménager un espace professionnel ? Parfait, mais n’oubliez pas l’essentiel : les normes du mobilier de bureau. Vous devez prendre en compte les dimensions et l’ergonomie des meubles avant d’agencer les locaux. Mais quelles sont les principales normes d’aménagement d’un espace de bureau ? Maisons du Monde fait le point avec vous !

Découvrez notre guide pour tout savoir sur les normes de mobilier de bureau

Les principales normes de mobilier de bureau professionnel

Le mobilier de bureau répond à des normes spécifiques instaurées par le Code du Travail. Il existe deux types de produits : les chaises d’un côté, et les bureaux, tables et meubles de rangement de l’autre.

Premier type de produit : les chaises

La norme EN 1335 est dédiée aux chaises ergonomiques. Il s’agit là des normes européennes qui définissent les exigences mécaniques de sécurité d’utilisation pour les sièges de bureau.

La norme EN 1021 1-2, quant à elle, correspond aux produits certifiés anti-feu. Si le mobilier sélectionné est marqué EN 1021 1-2, vous pouvez alors l’intégrer à un espace de travail collectif.

Second type de produit : les bureaux, les caissons et les tables de réunion

Les bureaux

À savoir : si vous aménagez un espace coworking, la dimension idéale pour les bureaux n’est pas la même que pour un espace professionnel classique. Là, le format du poste de travail peut être plus petit.

  • EN 527 1-2 : il s’agit de la norme sur la profondeur du bureau. Si vous fermez le bureau avec un cache-pied, la profondeur doit être de 80 cm. Si vous utilisez des écrans d’ordinateur de 17 pouces (ou moins), la profondeur doit être au minimum de 60 cm.

Les produits modulables respectent eux aussi les normes ! Vous pouvez construire un bureau sur-mesure avec un plateau et un support indépendants. Il peut comprendre un boîtier pour ranger et connecter les câbles d’un ordinateur fixe ou portable. Le plus, c’est la possibilité de créer un « mix & match » à la fois esthétique et fonctionnel : assemblez le plateau avec un caisson de rangement et des pieds de bureau !

Les caissons de rangement

La norme EN 16121 correspond aux mobiliers de rangement destinés à un usage intensif.

La norme EN 14 073 est réservée pour les caissons utilisés dans un milieu professionnel, et qui respectent les standards actuels (charge, résistance…).

Les tables de réunion

Les tables de réunion, dites « big size » (entre 150 et 180 cm), ont une largeur suffisante pour mettre deux personnes face à face. Comme pour un bureau, il est important d’avoir des trous (et un couvercle pour l’esthétique) afin de passer les câbles des ordinateurs et les rallonges.

Avec la norme EN 15 372, vous êtes sûr d’utiliser des tables de réunion conformes à un usage intensif dans un cadre professionnel, bien qu’elles ne soient pas un meuble de bureau à proprement parler.

Attention : la norme impose une condition sur les finitions, qui doivent éviter les rayures.

Mobilier de bureau : normes et contraintes

Les normes du mobilier de bureau évoluent constamment, et plus particulièrement au niveau du B2B.

Contraintes de conception : entre esthétique et sécurité

Les bureaux composables, par exemple, peuvent représenter une contrainte sur le plan esthétique. Pour qu’ils soient bien reliés à leurs supports, il faut percer le plateau et les pieds (ou le caisson de rangement) pour les assembler au mieux. Un rendu moins agréable à l’œil, mais qui correspond aux normes de sécurité.

L’évolution constante des normes

Comme les normes sont souvent amenées à être révisées, donc modifiées, le service qualité de Maisons du Monde se tient informé de ces changements. Le mobilier que nous vous proposons est ainsi toujours en conformité avec les normes européennes en vigueur ! Nous travaillons en étroite collaboration avec des laboratoires de référence dans le monde de l’ameublement, qui effectuent des tests FCBA (Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement) et SGS (Système de Gestion de la Sécurité).

Les normes du mobilier de bureau ne sont pas le seul facteur à prendre en compte lors de la conception d’un espace professionnel. Cependant, ne les laissez pas de côté : elles sont incontournables. Ne pas les respecter, c’est prendre le risque de devoir repenser son processus d’aménagement de bureau.

Faites le point sur les normes actuelles avant de passer à l’étape suivante : le choix du mobilier de bureau pour vos locaux.