Merci à vous

Vos petits centimes ont fait de grands projets

Grâce à vos 8 064 196 dons, nous avons déjà récolté plus d'1 million d’euros au profit d’associations travaillant en faveur de la forêt et de la revalorisation du matériau bois.

Vos dons permettent de financer 4 à 5 projets par an ! Et ce n’est pas fini !

En savoir plus

Préserver, revaloriser et mobiliser

On a choisi l’ARRONDI pour aider la Terre à tourner plus rond !

Depuis 2017, Maisons du Monde propose l'ARRONDI en caisse dans tous ses magasins français. Le principe ? Lors de votre passage en caisse, vous pouvez arrondir vos achats de quelques centimes. 100% de vos dons sont ensuite reversés à une association soutenue par la Fondation Maisons du Monde. Cette démarche s'inscrit dans l'engagement de Maisons du Monde en faveur de la forêt et de la revalorisation du matériau bois. Depuis 2013, nous nous engageons à reverser 1% de notre chiffre d'affaires réalisé par les produits en bois recyclé, tracé et éco-conçus à des associations environnementales. Puis en 2016, nous avons fondé la Fondation Maisons du Monde qui soutient des projets de préservation des forêts et de revalorisation du bois.

Grâce à votre générosité, l'association Brainforest va ainsi pouvoir

- Restaurer les forêts du bassin grâce à des plantations agroforestières, c’est-à-dire planter des arbres dans leurs parcelles de cacao pour restaurer les sols et la forêt
- Créer 4 coopératives agricoles regroupant 25 producteurs pour une production durable de cacao
- Former des communautés de femmes à la production et à la vente de produits issus des arbres fruitiers afin de diversifier leurs activités économiques

En savoir plus

L’appui de l’ONG Brainforest et son partenaire Noé m’a permis d’agrandir ma cacaoyère. Aujourd’hui, j’exploite une plantation de 4 hectares grâce à l’apport technique, financier et matériel de ces deux organisations. La formation organisée par l’ONG Brainforest en décembre dernier m’a permis de combler mes lacunes dans la culture du cacao. Les connaissances acquises durant celle-ci ont été utiles pour corriger certaines erreurs commises lors des différentes étapes : piquetage, plantation, écart entre le cacao et les arbres fruitiers, entretiens phytosanitaire

Sylvie AKOMA BILE, responsable d’une parcelle de 4 ha de cacao à Minvoul